Anthony Ahunon Muñoz

« Transmettre et échanger le bonheur par mes créations visuelles »

01

histoire d'une passion

Photographe du championnat du monde de moto FIM junior GP, Anthony crée une première mondiale en terme d’apprentissage et de perfectionnement photographique, en proposant des formations photos sur les circuits de motos GP en Europe.

Un parcours atypique

Passionné par la lumière depuis le plus jeune âge Anthony va se construire un parcours atypique.

Il réalisera de prestigieux événements pour des marques renommées comme Christian Dior, Jean Paul Gaultier, mais aussi de beaux événements : les festivals des lumières de Lyon et de Dubaï en passant par des installations et des formations dans les Parcs d’attractions comme Warner Bros.

Avec plus de 1500 réalisations à travers le monde dont une qui lui tiens particulièrement à cœur la réalisation d’une galerie d’art éphémère à Dubaï pour Steeve McCurry.

Autodidacte avec toujours l’envie de transmettre, soit par des formations, soit par des créations. Il formera également plus de 1200 techniciens et artistes. Slalomant toujours entre la direction technique et la direction artistique.

Anthony voit un énorme changement arrivé dans le monde en août 2019 et la peur de ne plus pouvoir s’exprimer artistiquement, il décide de mettre toutes ses connaissances de la lumière de la scénographie, mais cette fois de manière non éphémère mais en figeant la scène à travers la photographie.

Il va lier les différentes techniques qu’il utilise dans ses formations scéniques et technologiques que l’on retrouve dans l’art de la photographie.

La célèbre phrase « une belle lumière est une belle photo » prend désormais tout son sens. Il décide donc d’allier ses passions pour la lumière, la photographie et la moto pour ne faire qu’un.

Récompenses

Amoureux de la nature, il sera sélectionné à deux reprises aux « Fine arts Awards » de Londres pour la plus belle photo animalière et la plus belle photo de nuit. Il remportera également la photo « motion » de l’année 2021 en France.

Photo de l'année

Vainqueur de la catégorie "mouvement" de la photo de l'année 2021 en France

Fine arts Awards

2x nominé aux "Fine arts Awards" de Londres 2021, sélection "plus belle photo animalière" et "plus belle photo de nuit"

Concours Didact

Remporte la 2ème place en catégorie Nature

02

News

– Je suis présent sur tout le FIM Junior GP et il me reste des disponibilités pour des teams, des pilotes ou des marques. N’hésitez pas à me contacter

– La formation photo sur le circuit de Aragon commence le 11 avril réservez vite votre place !

03

Matériel

Le choix de la marque ou du matériel doit toujours se faire en fonction des besoins qui sont propres à nous-même. J’ai donc établi mes envies et mes besoins. Je voulais un équipement léger et compact afin de pouvoir partir en expédition.

Mais aussi, un équipement capable de répondre à une grande diversité photographique : photographie de nuit, de sport, de paysage, de street, de portrait.

Sony, mon choix de prédilection

Je me sers de boitiers hybride de haute technologie, même si je suis fan de la qualité de Leica, il est évident qu’il n’ y a qu’une seule marque qui couvre tous mes besoins notamment en termes d’optique : Sony.

Je fais donc le Choix de partir chez Sony et encore aujourd’hui, je suis très content de ce choix.

Comme dans mes Œuvres, mes deux optiques de prédilection sont complètement opposées : le Sony 12-24 F2.8 GM et le Sony 400mm F2.8GM.

J’aime immerger mon audience à l’intérieur de ma photo, ces deux optiques sont parfaites, et bien sur d’autres Objectifs incontournables comme le Sony 35mm F1.4 GM, le Sony 85mm F1.4GM, la gamme GMaster correspondent parfaitement à mes attentes en termes d’autofocus, de piké, et de poids, mais aussi d’étanchéité à l’eau et à la poussière.

En ce qui concerne le boitier, l’alpha one (A1) est vraiment l’appareil photo qui m’a permis de me concentrer sur l’artistique sans me soucier du boitier.
Je l’explique en vidéo avec Damien Bernal ici.

Concernant la lumière, je suis parti avec du profoto (B10+) qui a la compacité, la puissance recherchée mais aussi et surtout la facilité d’utilisation . Je complète souvent avec des sources Nanlite ou des projecteurs scéniques.

J’estime que le 50mm n’a pas de caractère, il y en a ou trop ou pas assez, choix que j’assume totalement.
04

Avis

Une photo n’est réussie que si l’émotion que le photographe cherche à y mettre atteint la personne qui la regarde. Pour Anthony, le travail du photographe ne s’arrête donc pas à la perfection technique du cliché, mais il partage une vraie relation avec le client.

Le meilleur photographe que First ait eu durant ces 22 dernières années.
Merci pour les photos que tu as sublimées, le contraste des couleurs est saisissant ! La mise en lumière et la netteté du sujet ainsi que la toile de fond floutée sont bien travaillée. Félicitations!
Pascal Claret-T.
Merci les photos me plaisent beaucoup, elles sont vraiment super. Good job!
Eric M.